in

La Chine vend les «organes halal» des Ouïghours à certains émirats de l’or noir, selon le magazine Vice

On savait la Chine impitoyable envers les Ouïghours, la minorité musulmane turcophone de la province autonome du Xinjiang, et son arsenal de mesures de rétorsion pour broyer leur croyance, leurs convictions et leur résistance particulièrement implacable. Mais on n’imaginait pas que cette persécution systématique pourrait culminer dans l’horreur…

Selon le magazine Vice, créé à Montréal en 1994, après leur avoir brisé les reins dans des camps d’internement, Pékin se livrerait à un commerce abominable : celui des organes des prisonniers ouïghours, lesquels trouveraient preneurs en Arabie saoudite, au Koweït ou encore au Qatar.

Publicité
Publicité
Publicité

Ces révélations glaçantes, dont la véracité doit être confirmée (ce qui n’est pas chose facile compte tenu de l’opacité qui les entoure), ne se sont pas embarrassées du conditionnel sous la plume du journaliste Ethan Gutmann. Ce dernier l’affirme catégoriquement : « C’est facile. Les hôpitaux chinois vendent les organes et les musulmans qui ont besoin d’une greffe les achètent ».

Véritable scénario d’épouvante, ce trafic d’organes, qui revêtirait une dimension à la fois étatique et internationale, ferait chaque année 25 000 victimes parmi les Ouïghours âgés de 25 à 35 ans, assassinés en pleine jeunesse. Ou comment décimer toute une population en catimini (les autorités chinoises feraient disparaître les cadavres en les brûlant), en tirant le meilleur profit de leur mort.

Vice précise en outre que, toujours d’après ses sources, un prisonnier âgé d’une trentaine d’années rapporterait, pour plusieurs organes vendus, un demi-million de dollars. Les acheteurs musulmans, notamment, seraient particulièrement intéressés par ces organes « halals », dont les « donneurs » n’ont jamais consommé de porc ou d’alcool.

Après avoir longtemps nié l’existence des camps de concentration sur son sol, la Chine balaiera sans doute d’un revers de main l’accusation de se livrer à un trafic humain effroyable. Un crime inavouable, mais dont certains indices portent toutefois à croire qu’il ne relève pas d’une sombre élucubration de l’esprit.

Publicité
Publicité
Publicité

Comme le met en lumière l’article de Vice : « les délais d’attente en Chine pour obtenir une greffe sont particulièrement courts : environ 12 jours, contre 3,6 ans aux États-Unis. Or, le fichier chinois des donneurs d’organes ne compte qu’environ 373 000 personnes, contre 145 millions aux États-Unis. Au pays du soleil levant, certains patients greffés peuvent même connaître la date exacte de la transplantation, comme si la date de décès du donneur était connue à l’avance…»

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ce qui m inquiète le plus c est que les pays musulmans ferment les yeux sur ces horreurs et continuent de commercer avec cet état crimininel dictatorial et dominant. Je préfère encore trump à ces génocidaires.

  2. Hélas tout est possible de ces chinois qui harcellent cette minorité musulmane des ouighours avec objectif de les éliminer. Ils s attaquent aux jeunes des lavages de cerveaux quotidiens des injections de produits les rendant serviles et obéissant. C est une catastrophe un génocide ultra secret dont sont les vrais témoins ceux et celles qui ont réussis à s évader. Les chinois sont pires que les sionistes quant au traitement Fès musulmans sous leur emprise et autorité. Dieu est grand et puissant pour rétablir justice .

  3. J’aime vraiment ton article. Il est évident que vous avez beaucoup de connaissances sur ce sujet. Vos remarques sont bien argumentées et compréhensibles. Merci d’avoir écrit du matériel intéressant et intéressant.

  4. A quoi jouez vous Oumma? Au China bashing? Vos attaques contre la Chine s’intensifie en mode crescendo. L’absence de transparence encourage le « matraquage anti-chinois » (China bashing) très en vogue chez les éditorialistes occidentaux

    49,6 Al Hujurat, les appartements:

    6 يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِن جَاءَكُمْ فَاسِقٌ بِنَبَإٍ فَتَبَيَّنُوا أَن تُصِيبُوا قَوْمًا بِجَهَالَةٍ فَتُصْبِحُوا عَلَى مَا فَعَلْتُمْ نَادِمِينَ

    O vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait.

    • Merci, Yasmina.
      Vous apportez utilement une sain(t)e référence que je n’aurais pu fournir.
      En l’absence de preuves qui ne viendraient pas seulement de sources propagandistes, cet article donne dans la méprisable et dangereuse rumeur au conditionnel.
      Chez Oumma, le titre prend carrément le mode certitude avec “La Chine vend” plutôt que “vendrait peut-être”. C’est non seulement dommage, mais encore préjudiciable à la paix, si instable déjà !

    • Yasmina,
      le peuple ouighour n’est-il pas opprimé.La Chine n’a t-elle pas annexé son territoire?La chine ne procède-elle pas à une épuration ethnique et confessionnelle dans la région du Xinjiang? Les camps d’internement chinois sont-ils une fiction?
      Et le covid 19 n”est-il pas venu de Chine…?

    • salam Yasmina,
      il ne peut y avoir de fumée sans feu; les mauvais traitement des chinois à leurs compatriotes Ouighours sous forme de fermetures de mosquées, d’écoles coraniques, d’interdiction de jeûner, … jusqu’aux camps de concentrations pour formatage idéologique, les moyens mis en oeuvre par Pékin pour inverser le rapport démographique et pire encore.
      Tout ceci est sourcé, documenté et connu du monde entier.
      En ce qui concerne les pétro-dollards, ces salopards de sionistes arabes de la pire espèce, vous les voyez reculer devant quoi? al foujour partout? istibahatou dami al mouslimines? la normalisation avec les sionistes? l’emprisonnement de nos savants? les ingérences en Algérie, en Tunisie? …
      Ils reculent devant quoi?
      L’information des “organes Hallal”, médiapart qui a une certaine respectabilité, l’avait déjà relatée.
      Par contre, sans prétention et avec votre restpect, le verset d’ Al-Hujurat , à mon sens, n’a rien à voir avec cette situation. Ceux qui portent atteinte à l’humanité pour le moment (entre autres) sont bien les chinois et les pétro-dollards.
      Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Lettre au Président de la République sur le “monde d’après”: quel apport des musulmans de France ?

Violences policières : Une colère populaire qui vient de loin face au déni politique